5 conseils pour rendre votre wifi aussi impénétrable qu’un bunker

Info:  il s’agit ici d’un article invité. Mes remarques sont écrites en Orange.

Ça nous est tous arrivés au moins une fois… Sans raisons apparentes, la connexion internet devient anormalement lente. Après avoir rouspété contre votre fournisseur internet pendant des heures, vous faites une découverte surprenante.

Vous n’êtes pas seul…

Un individu sans gêne s’est connecté sur votre wifi et monopolise votre bande passante. C’était donc cela… Sans perdre une minute, vous réinitialisez votre routeur et modifiez votre mot de passe. Il tient à surfer sans limites ? Qu’il souscrive à son propre forfait internet.

Pour éviter que cela ne se reproduise, le mieux reste de prendre les devants. Rendez votre wifi indestructible en suivant ces 5 conseils d’experts.

Adopter un mot de passe fort

“Password”, “wifi” et “12345” ne sont pas des mots de passe à utiliser. Une bonne clé de sécurité doit contenir des majuscules, des minuscules, des chiffres et des caractères spéciaux. Évitez les mots trop courts même s’ils sont plus faciles à retenir.

Tapez l’adresse IP de votre modem dans la barre d’adresse de votre navigateur. Cela vous donnera accès au panneau de configuration de votre routeur. C’est le lieu indiqué pour modifier votre mot de passe et renforcer la protection de votre wifi.

Mon avis : changer aussi l’identifiant utilisateur si c’est possible

Donner un nom spécifique à votre réseau

Aussi appelé Service Set IDentifier (SSID), le nom de votre réseau est ce qui permet aux usagers extérieurs de l’identifier.

Même s’il peut être tentant de lui donner votre patronyme, n’en faites rien. Ce serait tendre le bâton pour vous faire battre… Une micro entreprise digne de ce nom est forcément connectée à la 4 G. Vous savez qu’il n’est pas possible de faire autrement. Comment comptez-vous traiter vos mails sans internet ? Vos voisins aussi le savent et n’attendent que de voir un réseau à votre nom pour se connecter.

Mon avis : Vous pouvez aussi “masquer” le SSID, le signal ne sera pas visible dans la liste des wifi, il faudra donc le rentrer à la main.

Activer la clé de cryptage de votre modem wifi

Qu’il s’agisse d’un protocole WEP (Wired Equivalent Privacy) ou WPA (Wifi Protected Access), la clé de cryptage doit absolument être configurée pour éviter de fâcheuses situations.

Si votre routeur et vos adaptateurs non filaires supportent cette technologie, optez pour une clé pré-partagée WPA. Si ce n’est pas le cas, vous n’aurez pas d’autre choix que d’activer le WEP.

Mon avis : sans hésiter, faites le choix du WPA2, les clés WEP se cassent très facilement et en quelques minutes…

Créer une liste d’adresses MAC autorisées

Chaque carte réseau a son propre identifiant : l’adresse MAC. Cette série de caractères est totalement indépendante de l’adresse IP et propre à chaque appareil.

Pour éviter les invités indésirables, activez le filtrage d’adresses MAC. Dans le panneau de configuration, enclenchez la sélection d’adresses MAC et entrez les codes de vos appareils. Quand bien même un hacker verrait votre réseau, son appareil serait incapable de s’y connecter.

Mon avis : si le hacker est bon, il sera changer sa mac… 

Recourir au partage offline de fichiers

Si vraiment, vous êtes terrorisé à l’idée que votre wifi soit piraté, ne l’activez pas. Après tout, il est toujours possible de partager des fichiers par Bluetooth ou au-travers de liens Google drive…

 

Laisser un commentaire