Se servir de la concurrence pour s'imposer en leader

Il est intéressant de “surveiller” la concurrence pour gagner/conforter ses positions.
Dans certains secteurs d’activités, où la concurrence est moyennement difficile, il est aisé de mettre en place une stratégie de “Veille au corps à corps”

Néanmoins, je pense que pour que cette stratégie fonctionne, il faut que le nombre de concurrent direct ne soit pas trop élevé , et je suis persuadé que pour cette méthode la férocité de la concurrence n’est pas un paramètre important.

J’ai donc mis en place une veille concurrentielle qui me permet qui savoir est « vraiment » actif sur internet.

Je pars du principe que plus mes concurrents seront actif, plus cela me sera bénéfique, car:

  • Ce sont eux qui me trouvent les annuaires et forums où j’ai omis de m’inscrire/participer.
  • Ce sont eux qui me trouvent des mots-clés de la « longue traine » auquel je n’aurai pas “pensé” et sur laquelle je vais pouvoir blogger.

Pour résumer,  d’un côté je fais mon bonhomme de chemin,  j’optimise mes sites,  je trouve mes propres plans et leviers (backlinks, sources de trafic, nouveaux keywords etc.)
De l’autre, je veille en continu, savoir qui fait quoi, me permet d’être maintenu au courant des « mouvements » de mes concurrents, et d’être présent partout où la concurrence est.

Cette façon de travailler me permet d’être le leader dans mes secteurs, car l’internaute voit notre marque partout, et l’associe finalement comme marque de référence.
De plus, cette stratégie sape peu à peu le moral des concurrents car cette omniprésence les agaces, leurs réactions se tourne le plus souvent l’achat de trafic..

Voici comment je procède:

  • Dans un tableau Excel, j’ai notés les urls de mes concurrents directs (et indirects par la suite)
  • Je scanne chaque NDD avec Spyontheweb.com, ce qui me permet de trouver une bonne partie de leurs sites satellites, j’ajoute ces url a ma liste.
  • Je mets en place une veille sur les marques ou ndd (via alerti, google alerte) et m’abonne au flux rss/twitter/fb de la concurrence (primeur de l’information), cette veille me permet de réagir rapidement sur chacune des actions (inscription sur un annuaire, dépôt de commentaire,  parution d’une vidéo/d’un article) etc.
  • Je passe les urls des concurrents dans l’ami Scrapebox (plugin backlink checker), afin de récupère et de lister tout les ancres et bl existantes. (Vous pouvez utiliser des tools online comme bluebacklink, backlinckchecker ect.. mais c’est plus fastidieux)
  • Une fois ces backlinks et ancres récupérés, je les dédoublonnes par domaine, et je pars en croisade pour être à proximité de mes concurrents (souvent j’y suis déjà, ça permet de vérifier ma présence, de voter pour ma fiche etc..)
  • pour les concurrents indirect, j’essais de  les contacter et de nouer des relations avec eux (échanges de lien etc…)

 

Ma conclusion :

Cette stratégie est complémentaire à une stratégie globale.
J’y consacre seulement quelques heures par semaines, mais je suis intimement persuadé qu’elle est payante à long terme.

Peut être que vous appliquez déjà une stratégie similaire? quels sont vos retours?

Laisser un commentaire