Comment augmenter votre productivité en travaillant à domicile

/!\ Il s’agit ici d’un article invité ; )

 

Vous démarrez une nouvelle vie de freelance et vous vous retrouvez soudainement à travailler chez vous pour la première fois ?

Il s’agit là d’un grand changement par rapport au travail dans un bureau.

Je vous fais part de plusieurs conseils et stratégies que j’ai recueillis qui m’aident à accroître ma productivité lorsque je travaille à la maison.

Plongeons à présent dans le vif du sujet.

 

1. Mettre en place un espace de travail dédié

 

L’un des principaux facteurs qui m’a aidé à rester productif tout en travaillant à domicile est d’avoir un espace de travail dédié.

Cela aide à séparer l’espace de travail de la vie personnelle.

C’est aussi un environnement beaucoup plus professionnel pour faire des appels vidéo avec mes clients ainsi que pour la rédaction de pages de ventes et d’emailing.

Si vous ne disposez pas d’une pièce séparée que vous pouvez aménager en bureau,

voici trois conseils pour créer un environnement de travail productif dans l’espace dont vous disposez :

 

1)Trouvez un endroit qui se trouve en dehors de votre chambre à coucher, et surtout évitez de travailler depuis votre lit

S’asseoir dans votre lit vous rendra paresseux, nuira à votre productivité et pourrait également menacer la qualité de votre sommeil la nuit.

Bien entendu, si vous ne trouvez pas d’endroit dédié dans votre maison en dehors de votre chambre à coucher, vous pouvez toujours y installer un bureau et une chaise.

Assurez-vous simplement que vous n’êtes pas tenté de vous installer dans votre lit pour y travailler.

 

2) Faites attention à votre posture.

Un bureau et une chaise ergonomique constituent un espace de travail optimal.

Si vous n’avez pas de bureau où vous pouvez travailler, faites attention à ne pas vous asseoir sur votre canapé pendant des heures.

 

3) Changez d’environnement

Si le seul endroit de votre maison où vous pouvez travailler est le salon devant la télévision, et que vous avez du mal à vous concentrer parce que vous utilisez généralement cette pièce pour vous détendre, essayez de changer de pièce.

 

 

2. Créer une structure pour votre journée avec une routine du matin et du soir

Il est facile de remettre à plus tard le lancement de ses projets.

Et il est aussi facile de se laisser tellement prendre par ses projets qu’on ne s’arrête finalement que tard dans la nuit.

Créer une routine est une solution efficace qui vous aidera à structurer votre journée de manière à ne pas devenir un bourreau de travail (ou au contraire à vous prélasser dans la maison toute la journée).

Je définis un planning avec l’heure exacte de mon réveil le matin, les activités que je vais faire avant le petit déjeuner puis l’heure à laquelle je prendrai mon petit déjeuner et enfin l’heure à laquelle je dois officiellement commencer ma journée de travail.

Il est très important de décider de vos horaires de travail.

Si vous vivez avec votre famille ou des colocataires, vous pouvez leur dire exactement quand vous travaillez afin qu’ils sachent qu’ils ne doivent pas vous déranger pendant cette période.

Bien entendu, vos horaires de travail peuvent être complètement adaptables (vous pouvez même travailler la nuit si vous préférez).

Expérimentez jusqu’à ce que vous trouviez la solution qui convienne le mieux à votre travail, à votre vie personnelle et à votre productivité.

 

3. Établissez des calendriers et suivez vos projets

Outre vos routines du soir et du matin, je vous recommande également de créer des horaires et des listes de choses à faire spécifiques pour vos projets.

Pendant vos heures de travail, sur quoi allez-vous travailler ?

Vous pouvez bloquer certaines parties de votre emploi du temps pour certaines tâches ou travaux spécifiques.

Par exemple, de 9h à 11h, vous travaillez sur un projet de rédaction pour un client.

De 11h à 12h30, vous répondez à des e-mails (oui répondre à des e-mails peut prendre beaucoup de temps…).

Lorsque vous créez votre liste de choses à faire pour la journée, ne la faites pas trop longue au point de la rendre écrasante.

Un bon planning est constitué de 3 à 5 tâches que vous pourriez raisonnablement accomplir pendant vos heures de travail.

Assurez-vous de plus que ces tâches soient très spécifiques.

Pour que votre liste de tâches quotidiennes soit courte, vous devez suivre vos projets et vos échéances sur un seul fichier centralisé.

Ce fichier constitue l’endroit où vous notez tout ce que vous devez accomplir (il peut s’agir d’une liste de projets s’étendant sur une année ou sur les trois mois à venir).

Ensuite, chaque soir, vous rédigez une liste de choses à faire pour le lendemain, en indiquant les éléments de votre fichier qui constituent vos principales priorités.

Organisez les tâches de votre liste de tâches quotidiennes en fonction de leur importance et accomplissez-les dans l’ordre.

Commencez par les tâches les plus importantes et essayez absolument de vous en débarrasser le plus tôt possible. Cela vous libérera l’esprit.

4.  Limitez les distractions et prenez des pauses

 

Dans le monde d’aujourd’hui, le “multitasking” est devenu un élément tellement commun et accepté de notre vie quotidienne qu’il est difficile de s’en défaire.

Lorsque nous travaillons sur un projet, il est fréquent que nous nous arrêtions toutes les cinq minutes environ pour consulter un message sur notre téléphone ou bien une notification sur Facebook ou Instagram.

 

Cependant, notre cerveau ne peut pas se concentrer sur des tâches multiples en même temps. Au lieu de cela, il doit se dépêcher de basculer d’une tâche à l’autre chaque fois que nous commençons à faire quelque chose de différent.

Il faut en moyenne plus de 25 minutes pour reprendre une tâche après avoir été interrompu.

Pire encore, “Il faut 15 minutes supplémentaires pour retrouver la même intensité de concentration qui était celle d’avant l’interruption.”

Cela représente quarante minutes entières, et ceci n’est valable que pour une seule interruption.

Pour éviter le multitasking, mettez votre téléphone dans une autre pièce pendant que vous travaillez.

J’utilise également la technique Pomodoro pour me concentrer sur mes projets.

Dans l’idée, vous réglez un minuteur pour vingt-cinq minutes pendant lesquelles vous travaillez sur votre projet, puis vous prenez une courte pause de cinq minutes.

Ces pauses laissent à votre cerveau un peu de temps pour se ressourcer tout en restant concentré.

 

5.  Restez en bonne santé

 

Travailler à domicile toute la journée peut être préjudiciable à votre santé physique et mentale si vous ne prenez pas les précautions nécessaires.

Comme je l’ai déjà dit, vous devez faire attention à l’endroit où vous travaillez. Rester assis sur un canapé toute la journée peut entraîner des douleurs au cou et au dos. Et cela n’aide en rien votre productivité.

Même si vous faites attention à avoir une bonne posture lorsque vous travaillez, il n’est pas sain de rester assis pendant des heures. Levez-vous de votre bureau, étirez-vous et bougez pendant vos pauses.

Faites une promenade de 30 minutes à l’extérieur quand il fait beau.

Un autre danger est de sauter des repas parce que vous êtes très occupé à travailler.

Vous risquez aussi de mal vous nourrir et de grignoter parce que vous travaillez juste à côté de la cuisine.

Voici quelques moyens de lutter contre cela :

  • Préparez votre déjeuner la veille (faites peut-être un grand dîner pour avoir des restes que vous pourrez rapidement réchauffer pour le déjeuner du lendemain)
  • Créez un plan de repas pour la semaine
  • Faites des réserves de collations saines

 

Vous risquez également de vous fatiguer les yeux si vous regardez un écran pendant des heures.

La lumière bleue des écrans d’ordinateur peut également perturber votre sommeil.

Pour lutter contre ce phénomène, il vous est possible de basculer votre ordinateur en mode nuit (si cette fonctionnalité n’existe pas, vous pouvez utiliser des applications).

Enfin, le travail à domicile peut vous sembler contraignant si vous vivez seul ou si votre conjoint, des membres de votre famille ou des colocataires travaillent en dehors de la maison.

Vous n’avez pas de collègues à qui parler et auxquels partager vos idées.

Si vous vous rendez compte que travailler à domicile ne vous convient pas, vous avez toujours la possibilité d’aller travailler dans un endroit que vous aimez pour sortir de la maison et découvrir un environnement différent.

 

En résumé

Le travail à domicile offre une grande flexibilité.

Si vous travaillez pour vous-même, vous avez un contrôle total sur vos horaires et sur le moment où vous accomplissez vos tâches.

Mais vous devez être suffisamment discipliné et établir des processus qui vous aideront à accomplir votre travail et à vous assurer que vous gardez votre corps et votre esprit en bonne santé.

Laisser un commentaire